En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Areva : le gouvernement français coupable à nouveau de haute trahison

Areva : le gouvernement français coupable à nouveau de haute trahison

Après avoir démantelé Alstom au rabais, le gouvernement est désormais prêt à offrir l’excellence de notre industrie nucléaire à un conglomérat chinois. Les décisions prises par le binôme Hollande/Macron actent le démantèlement pur et simple du conglomérat nucléaire.

A l'issue de la quatrième réunion sino-française de dialogue économique et financier, le secrétaire d'Etat à l'industrie, Christophe Sirugue, a indiqué aujourd'hui qu'il souhaitait encourager le groupe nucléaire chinois CNNC à participer à la restructuration d'Areva.

Cette décision gravissime est profondément irresponsable.

Prétextant le manque de trésorerie de l’Etat, le gouvernement est en train de brader ce fleuron industriel stratégique à un concurrent.

Après avoir démantelé Alstom au rabais, le gouvernement est désormais prêt à offrir l’excellence de notre industrie nucléaire à un conglomérat chinois.

Les décisions prises par le binôme Hollande/Macron actent le démantèlement pur et simple du conglomérat nucléaire.

Cette décision serait irréparable.

Tout comme sur le dossier de l’aéroport Toulouse-Blagnac, l’Etat Français prend le parti de la Chine, préférant défendre les intérêts d’un concurrent économique plutôt que ceux de la France.

Aucune politique d’intelligence économique n’est menée au sommet de l’Etat. C’est une démission sans précédent de notre classe dirigeante.


Nicolas Dupont-Aignan

Député de l'Essonne

Président de Debout la France



Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !