En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Attentat des Champs-Elysées : agir pour ne plus subir la barbarie islamiste !

Attentat des Champs-Elysées : agir pour ne plus subir la barbarie islamiste !

Hier soir, la France a une nouvelle fois été victime de la barbarie islamiste.

Attentat des Champs-Elysées : agir pour ne plus subir la barbarie islamiste !

Le 21 avril 2017

 
Je souhaite d'abord rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui risquent leur vie pour assurer notre protection tout au long de l'année. Mais force est de constater que depuis des mois, malheureusement, les hommages succèdent aux hommages et les belles paroles succèdent aux belles paroles.

Combien d'attentats, combien de morts faudra-t-il encore avant de réagir efficacement contre la menace terroriste ?

L'erreur serait de faire de la compassion la seule réponse à la barbarie islamiste : il faut agir pour ne plus subir. Si le « risque zéro » n’existe pas, il y a urgence à prévenir dès maintenant de nouvelles attaques. C'est en effet le meilleur hommage que l'on pourrait rendre aux victimes des terroristes.

L’unité nationale dont nous avons tant besoin ne peut en effet prendre tout son sens que dans l’action. A cet effet, je prendrai des mesures à la hauteur de la menace :


- 1/ Le contrôle des frontières nationales qui n’est toujours pas effectif.

- 2/ L’application de l’article 411-15 du Code pénal pour arrêter les Français de retour de Syrie.

- 3/ L’expulsion des étrangers « fichés S » et de tout étranger condamné pour un crime ou un délit passible d’emprisonnement.

- 4/ L’arrestation des individus qui se livrent à une apologie des actes terroristes (notamment sur les réseaux sociaux) et la création de peines planchers dans ce domaine.

- 5/ La création d’établissements pénitentiaires éloignés (Iles Kerguelen) exclusivement dédiés à l’exécution des peines de ceux qui menacent la France.

- 6/ La construction de 40.000 places de prison.

- 7/ La fin des réductions de peines automatiques et l’instauration des peines planchers de prison ferme pour toute agression de fonctionnaires de police, de gendarmerie ou de pompiers.

- 8/ Le recrutement de 30 000 représentants des forces de l’ordre et 10 000 personnels administratifs (10.000 douaniers et policiers de l’air et des frontières, 10.000 effectifs mobiles pour relayer les effectifs militaires mobilisés sur l’Opération Sentinelle, 10.000 policiers et gendarmes pour compenser les baisses d’effectifs des quinquennats Sarkozy et Hollande, et 10.000 personnels administratifs afin de remettre les policiers et gendarmes sur le terrain).

- 9/ Le maintien de l’Etat d’urgence.

- 10/ Le recrutement de 50 000 militaires après les suppressions de postes décidées par François Fillon et le duo Hollande / Macron.

- 11/ La mise en ordre de l’Islam de France avec la signature obligatoire d’une charte pour les imams, la fermeture des mosquées où est prêchée la haine et l’expulsion des imams étrangers qui menacent notre pays.

- 12/ La réorientation de notre politique étrangère pour intensifier l’action contre le groupe « Etat islamique » (toutes les grandes puissances doivent combattre ensemble notre ennemi commun).

 
Avec ces mesures, je remettrai de l’ordre dans notre pays.



Retrouvez le thème sécurité et justice du site :


 

Nicolas Dupont-Aignan


Président de Debout La France

Député de l’Essonne

Candidat à l’élection présidentielle


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !