En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Emmanuel Macron coupable du pillage de l’aéroport Toulouse-Blagnac

Emmanuel Macron coupable du pillage de l’aéroport Toulouse-Blagnac

Médiapart vient de révéler que les actionnaires chinois de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac récemment privatisé vont se servir jeudi un dividende exceptionnel de 15 millions d’euros.

L’Etat français a ainsi décidé de donner son feu vert à cette opération scandaleuse.

Cette décision est la conséquence directe du pacte d’actionnaires secret passé par Emmanuel Macron avec ces investisseurs il y a deux ans.

L’ouverture du capital à ce consortium chinois en 2014 fut une honte pour notre pays. Cet aéroport, stratégique et rentable, où se situent les activités de leaders mondiaux de l'aéronautique que sont ATR et Airbus, n’avait pas vocation à passer en partie sous pavillon chinois.

Ce rachat fait désormais peser sur cet inestimable atout pour la France des risques d'espionnage industriel au cœur du secteur aéronautique et spatial français.

Dans ce dossier, le Ministre de l’Economie de l’époque n’avait pourtant cessé de répéter sur tous les plateaux télés qu’il ne s’agissait pas d’une privatisation mais bien d’une ouverture de capital dans laquelle les collectivités locales et l’État restent majoritaires avec 50,01 % du capital.

Emmanuel Macron a honteusement menti aux Français. Nous en avons la preuve aujourd’hui.

L’Etat Français a une nouvelle fois pris le parti de la Chine plutôt que d’être aux côtés des collectivités publiques et des forces économiques, trahissant les élus locaux et les citoyens de la région.

Je demande la création d’une commission d’enquête sur ces agissements afin que M. Macron s’explique devant les représentants du peuple français.

Avec une complicité et un cynisme insupportable, Emmanuel Macron est un VRP de choix de la Chine, préférant défendre les intérêts d’un concurrent économique plutôt que ceux de son propre pays.


Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France

Candidat à l’élection présidentielle


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !