En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

François Fillon : le nouveau Balladur

François Fillon : le nouveau Balladur

François Fillon a révélé aujourd’hui un premier organigramme de son équipe de campagne, excluant tous ses soutiens souverainistes, gaullistes et patriotes et donnant une large place aux centristes.

François Fillon est désormais disqualifié pour être le candidat de la rupture à droite.

 Le 15 décembre

Le candidat des Républicains avait promis la rupture, elle n'aura finalement duré qu'un temps.

En mettant en place une armée mexicaine de gens qui ont pourtant échoué à la tête du pays, M. Fillon prouve qu’il est tout simplement prisonnier d'un système qui l’a fait élire.

On prend les mêmes et on recommence, ceux-là mêmes qui ont permis l'élection de François Hollande en 2012 !

François Fillon est désormais disqualifié pour être le candidat de la rupture à droite.

La seule alternative politique qui puisse permettre à la fois de se débarrasser des socialistes, mais aussi de rompre avec les mêmes politiques qui ont été menées depuis trente ans, est celle que j’incarnerai à l’occasion de l’élection présidentielle.

 Comme vrai gaulliste, j’offrirai le choix d’une autre politique, celle de l’indépendance nationale, en renégociant tous les traités européens pour protéger les Français des ravages de la concurrence déloyale, celle de la relance économique par une baisse des impôts pour relocaliser un million d’emplois sur notre sol, celle de la justice sociale en dopant le pouvoir d’achat des plus modestes, et en sauvant notre sécurité sociale.



Nicolas Dupont-Aignan


Député de l’Essonne

Président de Debout la France

Candidat à l’élection présidentielle


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !