En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

la France n'est pas le paillasson des ambitions politiciennes d'Ergogan

Meeting du Ministre Turc des Affaires Étrangères à Metz

la France n'est pas le paillasson des ambitions politiciennes d'Ergogan

Refoulé des Pays-Bas qui ont refusé la tenue d'un meeting, le ministre des Affaires étrangères turc Mevlut Cavusoglu prononce, aujourd'hui, à Metz, un discours devant la communauté turque de France. Il vient soutenir le Président Erdogan impliqué dans une campagne référendaire qui doit renforcer son pouvoir ébranlé par de nombreuses crises.

Le gouvernement Hollandais a eu le courage de refuser cette ingérence turque, en Europe. La Suisse et l'Autriche ont fait de même. Les autorités françaises ont choisi, une nouvelle fois, le déshonneur. Ni le Quai d'Orsay ni la Préfecture de la Moselle n'ont protesté. Le gouvernement se tait honteusement et se couche devant les exigences turques.


Les pays européens qui ont abandonné, l'an dernier, le contrôle de leurs frontières à la Turquie, en signant un accord scandaleux sur l'accueil des migrants avec Ankara sont prêts à toutes les lâchetés. La Turquie menace régulièrement de ne pas respecter cet accord. Au lieu de protester, la France se soumet.


Le mépris affiché de la Turquie pour les pays européens doit cesser. La France ne doit pas céder aux pressions d'un pays étranger. La France n'est pas la paillasson des ambitions politiciennes du Président Erdogan.



Nicolas Dupont-Aignan 

Président de Debout la France

Candidat à l'élection présidentielle


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !