En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

La lutte contre le terrorisme doit être implacable

La lutte contre le terrorisme doit être implacable

L’attaque terroriste survenue lors d’un concert à Manchester est  ignoble et lâche.

J’adresse toutes mes condoléances aux familles des victimes et apporte mon soutien total au peuple britannique.

Cette attaque rappelle inévitablement les évènements qui se sont produits au Bataclan et à Nice.

C’est une nouvelle tragédie pour les peuples européens qui n’ont jamais été autant menacés par le terrorisme.

La France reste elle aussi largement menacée. Notre lutte doit être implacable, autant à l'intérieur de nos frontières qu'à l'extérieur.

J'appelle solennellement le nouveau gouvernement à prendre les mesures urgentes dont une grande partie n'ont été malheureusement pas prises par le précédent gouvernement.

Notre pays doit enfin se protéger.
1/ Le contrôle des frontières nationales qui n’est toujours pas effectif ;

2/ L’application de l’article 411-15 du Code pénal pour arrêter les Français de retour de Syrie ;

3/ L’expulsion des étrangers « fichés S » et de tout étranger condamné pour un crime ou un délit passible d’emprisonnement ;

4/ L’arrestation des individus qui se livrent à une apologie des actes (notamment sur les réseaux sociaux) et la création de peines planchers dans ce domaine ;

5/ La création d’établissements pénitentiaires éloignés (Iles Kerguelen) exclusivement dédiés à l’exécution des peines de ceux qui menacent la France ;

6/ La construction de 40.000 places de prison ;

7/ La fin des réductions de peines automatiques et l’instauration des peines planchers de prison ferme pour toute agression de fonctionnaires de police, de gendarmerie ou de pompiers ;

8/ Le recrutement de 30 000 représentants des forces de l’ordre et 10 000 personnels administratifs (10.000 douaniers et policiers de l’air et des frontières, 10.000 effectifs mobiles pour relayer les effectifs militaires mobilisés sur l’Opération Sentinelle, 10.000 policiers et gendarmes pour compenser les baisses d’effectifs.

9/ Le maintien de l’Etat d’urgence et la création d'une Cour de Sûreté de la Nation ;

10/ Le recrutement de 50 000 militaires pour compenser les suppressions de poste décidées durant les précédents quinquennats.

11/ La mise en ordre de l’Islam de France avec la signature obligatoire d’une charte pour les imams, la fermeture des mosquées où est prêchée la haine et l’expulsion des imams étrangers qui menacent notre pays ;
12/ La réorientation de notre politique étrangère pour intensifier l’action contre le groupe « Etat islamique », toutes les grandes puissances doivent combattre ensemble notre ennemi commun.



Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !