En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le CETA va torpiller notre environnement, nos emplois, nos modes de vie, notre démocratie !

 Le CETA va torpiller notre environnement, nos emplois, nos modes de vie, notre démocratie !

L’adoption du CETA vient d’être votée au Parlement européen suite à la signature fin octobre du traité par l’Union européenne et le Canada.

 Cet accord de libre-échange négocié en toute opacité par la Commission européenne menace de bouleverser notre société.

Il constitue un cheval de Troie qui permettra d’ouvrir le marché européen aux Etats-Unis en passant par le Canada, où 42 000 sociétés américaines sont installées. Il entrainera l’abaissement des barrières tarifaires dans le domaine agricole, le nivellement par le bas de nombreuses normes sanitaires au nom d’une dangereuse uniformisation, la banalisation de la malbouffe avec ses conséquences malheureuses en matière de santé, la mise en péril de nos indications géographiques françaises, la limitation de subventions favorisant l’exportation, la primauté des multinationales au détriment de l’intérêt général avec des tribunaux d’arbitrage privés, etc.

Le CETA va torpiller notre environnement, nos emplois, nos modes de vie, mais aussi notre démocratie !

Je dénonce la mise à l’écart des parlements nationaux dans le processus d’approbation de ce traité : le vote du Parlement européen constitue une véritable trahison à l’encontre des peuples européens. L’élection présidentielle est l’occasion d’en finir avec ceux qui cautionnent cette Union européenne qui défigure l’Europe et tue notre pays à petit feu.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France

Député de l’Essonne

Candidat à l’élection présidentielle

 


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !