En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Non à la privatisation des radars mobiles - Stop au racket des automobilistes

Non à la privatisation des radars mobiles - Stop au racket des automobilistes

La privatisation des radars mobiles annoncée par le gouvernement est scandaleuse, elle est une provocation pour les automobilistes français. Comme je me suis opposé, il y a 10 ans, à la privatisation des autoroutes, je combats la privatisation des radars mobiles.

Je soutiens la pétition lancée par 40 millions d'automobilistes contre ce racket organisé par l'Etat contre les automobilistes. Déjà 450 000 Français soutiennent cette pétition, nous devons être, au plus vite, plus d'un million pour que le gouvernement cède.

Contre cette dérive, je propose, dans mon projet pour les automobilistes, d'instaurer le sursis dans le permis à points, créer une franchise d'infraction pour les excès de vitesse inférieurs à 10 km par heure : le point sera retiré seulement si une deuxième infraction est constatée dans le trimestre suivant la première infraction.

Il faut rompre avec ce harcèlement permanent des automobilistes français.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout la France

Candidat à l'élection présidentielle



Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !