En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Scandale des Autoroutes : la double peine pour le portefeuille des Français !

Scandale des Autoroutes : la double peine pour le portefeuille des Français !

Je propose la renationalisation des autoroutes et la suppression progressive des péages à mesure qu’elles auront été amorties.

    En 2015, Ségolène Royal avait obtenu le gel provisoire des tarifs de péage pour un an. Le Canard enchainé révèle l’imposture du Gouvernement qui à défaut d’avoir fait plier les sociétés concessionnaires s’est en réalité couché devant elles. Malgré l’augmentation du bénéfice global des sociétés d’autoroutes de 15% en 2015 et le doublement de leurs dividendes versés à hauteur de 3,3Mds€, l’Etat impose la double peine au portefeuille des Français :

           - Le rattrapage du gel des péages pèsera sur le dos des usagers avec une hausse de 10% des tarifs !

           - Pire encore : l’argent du contribuable va financer un bonus de 500 millions d’euros offert aux sociétés autoroutières. Cette « compensation » vise à réaliser les 3,2Mds€ de travaux du « plan de relance autoroutier » décidé en 2015.

           Par ailleurs, l’Arafer dénonce une magouille. Des « écarts de prix » importants existent entre le coût des travaux annoncés par les sociétés d’autoroutes et leur coût réel ! Travaux réalisés en grande partie par… des groupes de BTP proches de ces sociétés.

           Les sociétés d’autoroute rétablissent non seulement le droit d'octroi à leur profit, mais jouissent en plus des largesses des pouvoirs publics.

           Il est temps de mettre fin à cette spoliation des Français. C’est pourquoi je propose la renationalisation des autoroutes et la suppression progressive des péages à mesure qu’elles auront été amorties.

 

Nicolas Dupont-Aignan


Député de l’Essonne

Président de Debout La France

Candidat à l’élection présidentielle

 


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !