En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Vaccins : la décision du Conseil d’Etat est une belle victoire pour la santé des Français.

  Vaccins : la décision du Conseil d’Etat est une belle victoire pour la santé des Français.

 Le Conseil d’Etat vient d’enjoindre au Ministère de la Santé de rendre disponibles en pharmacie sous 6 mois des injections ne contenant que les trois vaccins obligatoires (DTP) en France, sans association avec d’autres vaccins facultatifs. Cette décision est une belle victoire pour la santé des Français.

Parce que le risque zéro n’existe malheureusement pas, les vaccins peuvent entrainer des effets secondaires comme tout autre médicament. C’est pourquoi je souhaite que chaque Français puisse choisir en toute liberté de recevoir ou non les injections de vaccins non-obligatoires. Je refuse de voir cette liberté confisquée par des groupes pharmaceutiques pour lesquels la logique pécuniaire prime sur celle de notre santé : l’arrêt de la fabrication du vaccin obligatoire DT-Polio (diphtérie / tétanos / polio) au profit de l’Hexavalent a en effet rendu systématique l’injection de trois vaccins non obligatoires (coqueluche / haemophilus influenzae type b / hépatite B)… et a augmenté le coût du vaccin de 7€ à 40€ ! Il faut mettre fin à cette anomalie honteuse.

 
Dans mon projet pour la France publié le 1er février 2017, je défends la liberté de choix vaccinale entre le DT-Polio et l’Hexavalent. Cette liberté fondamentale implique de relancer la fabrication du DT-Polio pour ne plus mélanger de vaccins obligatoires et non obligatoires. Je me réjouis donc de la décision de bon sens prise par le Conseil d’Etat.

 


Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France

Député de l’Essonne

Candidat à l’élection présidentielle


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !