En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le CSA, nouvel agent électoral de MM Mélenchon et Macron

Le CSA, nouvel agent électoral de MM Mélenchon et Macron

Le CSA, nouvel agent électoral de MM Mélenchon et Macron


Le CSA vient de voler au secours d’Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon en publiant un communiqué pour dissuader France Télévisions d’organiser un débat entre tous les candidats à l’élection présidentielle.

Non content de soutenir TF1 pour exclure la moitié des candidats du débat du 20 mars, le CSA prétend aujourd’hui qu’un débat le 20 avril entre l’ensemble des candidats pourrait fausser la sincérité du scrutin !

Quand on lui demande faire respecter le temps de parole des opposants politiques, le CSA prétend qu’il ne peut rien faire.

Mais quand une chaîne de télévision veut faire triompher le pluralisme, le CSA se permet de lui interdire d’organiser des débats pendant les 12 jours (seulement) d’égalité de temps de parole !

Cette intervention liberticide du CSA est profondément dangereuse pour la démocratie. Comment accepter qu’un organe censé garantir le pluralisme peut-il refuser l’organisation d’un tel débat ? On marche sur la tête !

Je salue solennellement la volonté de France Télévisions de maintenir le débat prévu le 20 avril entre tous les candidats à l’élection présidentielle. C’est une véritable nécessité pour la démocratie.

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la France

Candidat à l’élection présidentielle


Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !