En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Présidentielle : Débat - NDA appelle au boycott de TF1

"J'appelle au boycott de TF1 tant que la chaîne maintiendra son choix de ne donner la parole qu'à quelques candidats"

Présidentielle : Débat - NDA appelle au boycott de TF1

Le 21 février 2017,

 

           TF1 vient de rendre publique la liste des candidats à l'élection présidentielle invités à participer au débat du 20 mars 2017. J’apprends avec sidération que seuls ceux actuellement crédités de plus de 10% dans les sondages seront autorisés à s’exprimer. 

 

           Ce mode de sélection arbitraire est totalement contestable dans la mesure où :

 

- Il remet en cause l'égalité républicaine fondée sur le respect du pluralisme politique et le principe de l'équité absolue entre les candidats, tel qu'il est défini par la loi électorale.

 

- Il est totalement contraire à l'esprit des institutions de la Ve République, qui instaure que les Français peuvent choisir souverainement et en toute liberté leur président de la République.

 

- Il s'appuie sur des estimations sondagiaires dont chacun sait qu'elles ne sont d'aucune fiabilité. Ainsi, si TF1 avait suivi ce même procédé lors des primaires, ni François Fillon, ni Benoit Hamon (donnés à moins de 10% au début de la compétition) n'auraient fait partie des débats. Ils sont pourtant l'un et l'autre sortis vainqueurs des primaires. De même, lors des élections régionales de décembre 2015 où j'étais candidat, l'ultime sondage publié en Île-de-France m'accordait 2,5% des voix ; j'ai recueilli 6,5% des suffrages !

 

- Il est contraire au bon exercice de la vie démocratique tel qu'il devrait s'exercer en France et s'exerce dans toutes les démocraties du monde. Que ce soit aux Etats-Unis, au Royaume-Uni ou en Italie, les électeurs ont accès à des débats donnant la parole à chacun des candidats en lice.

 

- Il fausse la réflexion des 54% de nos compatriotes qui déclarent ne pas encore avoir fait leur choix pour l’élection présidentielle.

 

           Dans ces conditions, je demande à TF1 de revenir sans délais sur ses critères de choix et d'organiser son débat d’avant premier tour avec l'ensemble des candidats ayant obtenu les parrainages requis. Et j'appelle dès à présent les Français à boycotter cette chaîne, et ce tant qu'elle restera sourde à ma demande d'équité.

           Je participerai au débat organisé sur France 2 par le groupe France Télévisions qui a lui choisi de maintenir son débat d’avant premier tour avec l'ensemble des candidats.

           C'est aux Français de choisir leur futur président de la République.

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France

Député de l’Essonne

Candidat à l’élection présidentielle



Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !