machine sous-vide Be save
Accueil Blog Be Save : la mise sous vide ingénieuse venue de France

Be Save : la mise sous vide ingénieuse venue de France

On le sait, l’air dégrade les aliments et les rend plus rapidement périssables. L’apparition des appareils et machines de mise sous vide a changé la donne, pour conserver nos denrées. Pourtant, Guy Demarle, marque française à qui l’on doit déjà le moule Flexipan en silicone, revient avec un procédé qui va faire date, le Be Save.

Qu’est-ce que la machine de mise sous vide Be Save ?

Les machines de mise sous vide permettaient d’aspirer l’air dans des sachets qui contenaient nos aliments et de les fermer hermétiquement. Ainsi, ils restaient consommables plus longtemps. Une idée économique, mais pour autant, est-ce que cette démarche était très écologique ?

Be save Guy DemarleGuy Demarle réinvente le concept en proposant des récipients en verre que l’on peut recycler à 100%. Exit, donc les sacs plastiques qui finissaient à la poubelle, une fois les aliments consommés. Trop fragile, le verre ? Non seulement celui-ci est en borosilicate, une matière très robuste, mais la marque a aussi élaboré des couvercles ne comportant pas de matières soumises à controverses. Adieu donc, le phtalate et autre bisphénol A !

La pompe placée sur le récipient en verre, va, grâce à la puissance du moteur de la machine sous vide, aspirer l’air. L’action se fait de façon automatique et s’arrête dès que la totalité de l’air est aspirée. Cet accessoire de cuisine made in France joue donc sur plusieurs tableaux : l’aspect économique des aliments qui ne sont plus gâchés, l’aspect écologique avec des matières durables et réutilisables. Bonus, cette machine de mise sous vide bénéficie d’une garantie de 2 ans et coûte 199 euros.

Pourquoi pratiquer la mise sous vide de vos aliments ?

Pour lutter contre le gâchis alimentaire, les appareils de mise sous vide n’ont pas leur pareille. A ce titre, on estime qu’un plat cuisiné, qui conserverait 2 jours au maximum au frigo, pourrait être consommé jusqu’à 8 à 10 jours, en passant par le système Be Save. Les crudités et les légumes verraient leur durée de vie passer de 5 jours, en « milieu ordinaire » à 10 à 15 jours.

La consommation des fruits frais qui moisissent en 5 à 7 jours, pour les plus tenaces, pourrait se faire pendant 15 à 20 jours. Le vin entamé (la machine à mise sous vide, peut fonctionner aussi sur les liquides) pourrait être bu jusqu’à 7 jours après l’ouverture de la bouteille. Enfin, les fromages ; selon qu’ils sont à pâte molle ou dure passeraient à 15 jours et 50 jours maximum…

On imagine aisément ce que cela peut représenter, en gain économique, de pouvoir consommer plus longtemps des denrées aussi périssables. Ainsi, le batch cooking, cette tendance qui permet aux salariés, notamment, d’élaborer leurs plats de la semaine pendant le week-end, prendrait tout son sens. Gain de temps et d’argent, mais aussi temps de partage et stop au gâchis seraient donc autant de points forts dont pourrait se vanter cet appareil.

recipients mise sous vide

Quels récipients sont livrés pour la mise sous vide ?

Guy Demarle met à disposition des récipients de forme rectangulaire, mais aussi des récipients ronds ou carrés, selon vos attentes et la place que vous avez dans le frigo. Vous souhaitez conserver vos propres récipients et les utiliser pour la mise sous vide ? Il est alors possible d’acheter des couvercles universels qui vous permettront de le faire.

La marque vend également les bouchons pour la conservation des liquides, mais aussi des pichets. Il vous sera alors possible de conserver plus longtemps vos soupes maison, mais aussi des jus de fruits frais ou encore des préparations comme les smoothies, faits avec les fruits de saison. Pour plus d’infos, visitez le site du BeSave.

Je vote !