verres connectes
Accueil Blog Verre connecté : pas seulement un gadget mais aussi un accessoire santé

Verre connecté : pas seulement un gadget mais aussi un accessoire santé

Pourquoi se contenter de l’acte de boire ? Si le verre connecté pouvait parler, cela serait certainement son credo ! Sous ce qui peut sembler futile, se cachent quelquefois des possibilités intéressantes, en termes de santé. Alors, le verre connecté, qui pourrait bientôt trouver sa place dans nos maisons a-t-il un véritable intérêt ? Après avoir lu notre article, vous vous ferez votre propre opinion…

Tout le monde le sait : Le corps humain a besoin d’être hydraté tout au long de la journée. Pour cela, il faut, en moyenne boire 1,5 litres d’eau. Mais, si certains répondent à cette nécessité sans problème, d’autres alternent avec des boissons différentes. Ont-elles le même intérêt pour l’organisme, ou ont-elles au contraire des effets néfastes ? C’est précisément en cela que peut représenter l’atout d’un verre connecté.

Personnes âgées : Le verre spécialement étudié pour leurs besoins

Ce n’est pas pour rien si, en période de canicule, les personnes âgées sont les plus touchées. Avec l’âge, on ressent moins les effets de la déshydratation. Concrètement, le corps ne transmet plus au cerveau le besoin de boire. En cas de forte chaleur, le corps perd son eau et la situation devient difficile pour les personnes âgées isolées, voire, potentiellement mortelle.

Le verre connecté français Auxivia, pourrait alors être leur allié hydratation au quotidien. Ce verre s’adresse également aux jeunes enfants. En effet, les nourrissons sont incapables de dire leurs besoins et ils ne sont pas en capacité motrice de se lever et d’aller se servir un verre d’eau, comme le font les adultes. Ils sont tributaires de leurs parents. C’est une puce spécifique à chaque verre qui signale, grâce à un témoin lumineux si la personne montre les premiers signes de déshydratation.

auxivia

Un objet qui peut trouver sa place dans les établissements, de type maisons de retraite ou encore EHPAD. Ces établissements de soin pourraient y trouver là un objet très pratique et qui faciliterait également le travail des soignants. Mais Auxivia pourrait également servir pour les personnes âgées qui ne se trouvent pas en état de dépendance, mais qui vivent seules. Les personnes dont les pathologies influenceraient le niveau de déshydratation sont également visées.

Le verre connecté Swaf, également made in France, veut aller encore plus loin. Ce produit tendrait à améliorer notre qualité de vie, en nous conseillant sur notre façon de consommer. Cela permettrait, à terme, en conjuguant les données, de dresser un tableau exhaustif de l’état de santé des français qui l’utilisent. Ce bilan serait alors transmis aux politiques publiques. Ainsi, Swaf, voudrait lutter contre la déshydratation, le phénomène des personnes en rupture de liens sociaux. Des buts humanitaires et sanitaires à saluer.

SmartCube : Le barman ne risque plus de vous oublier

On change un peu de produit, puisqu’il s’agit ici d’un glaçon connecté, qu’un barman pose dans notre verre, au moment de nous servir. On doit cette invention à la marque Martini et, pour l’heure, la clientèle cible est plus celle des professionnels (restaurants ou bars, par exemple).

SmartCube Ice

Le glaçon indique au barman que vous venez de terminer votre verre et il vient vous resservir, sans que vous ayez besoin de l’appeler. N’ayez crainte que cette invention soit un pousse-au-crime : Passés deux verres, le glaçon ne fonctionne plus…Si ce produit n’est pas lié à la santé, il est en tout cas ludique, au même titre que le dernier tupperware connecté, la carafe filtrante ou le distributeur d’eau connecté d’Evian.

SipSup : Ton verre m’a dit que tu étais à la soirée de Matthieu !

En 2019, dès que l’on passe un bon moment, on le partage sur les réseaux sociaux. Ce geste est devenu routinier. Photos de vacances, prise de pêche ou plat du restaurant, vos amis savent tout sur vous. Ils ne rateront aucune photo de vos soirées, avec le verre connecté Sipsup. Après avoir téléchargé l’application grâce à votre smartphone, il ne vous restera plus qu’à scanner sur le verre connecté une sorte de code barre. Tous les participants de la soirée procèdent de même.

SipSup

Des photos sont alors prises tout au long de la soirée et téléchargées sur l’application. Vous aurez la surprise en les regardant, bien entendu, puisque ce verre prend des photos de façon tout à fait aléatoire. Une façon ludique de se souvenir d’une occasion spécifique, sans poser pour la photo, ce qui fait gagner en spontanéité. Ce projet de verre connecté social, n’a pas réussi à convaincre les financeurs, mais il est possible de le trouver dans certains établissements slovènes. Est-ce que c’est le genre de produit qui peut séduire le public français ? L’avenir nous le dira.

Bois, je te dirai qui tu es : La mission de Vessyl

verre connecte VessylLe mieux, pour la santé est de boire de l’eau. Et quand ils parlent de la quantité de liquide à consommer par jour, c’est à elle que les nutritionnistes et les médecins pensent. Or, nous avons tendance à alterner avec des jus de fruits, du thé, du café, des boissons pétillantes ou non et même de l’alcool, en nous disant que nous avons notre quota journalier. C’est en cela que réside notre principale erreur. Car ces alternatives plus séduisantes cachent des pièges pour notre santé.

En utilisant Vessyl, vous savez exactement où vous en êtes. Si vous buvez un soda, il vous affiche, via l’application, le nombre de calories que vous êtes en train de stocker…De quoi vider notre verre et nous servir en eau. Si ce verre connecté est encore à l’étude, il est possible de se tourner également vers le modèle appelé Pryme, qui vous indique si votre corps a besoin d’être hydraté ou non.

Je vote !